Les thérapies cognitivo-comportementales de l’insomnie chronique (TCC-I) constituent une alternative non pharmacologique recommandée et efficace. Il s’agit d’en évaluer la faisabilité et l’efficacité à l’échelle d’un cabinet libéral de ville. Cette étude prospective monocentrique s’est déroulée sur l’année 2012 dans le Tarn. 57 insomniaques chroniques ont été inclus. 25 ont participé aux TCC-I répartis en 7 groupes et 32 ont refusé. Nous démontrons une diminution statistiquement significative de la sévérité de l’insomnie. Les principaux freins sont la distance et les horaires. Au niveau national, 47 centres du sommeil ont été interrogés. Les TCC-I de groupe sont peu pratiquées (30%). Seul le cabinet tarnais le propose en libéral. Parmi 53 généralistes de Midi-Pyrénées, 62% ne connaissent pas les TCC-I. 85% les considèrent comme une alternative aux médicaments. Ils sont prêts à adresser leurs patients à un professionnel formé d’autant plus si les séances étaient remboursées. La pratique libérale de TCC-I de groupe est novatrice, réalisable et efficace.